Les biocarburants dans l'aéronautique

Le développement des biocarburants dans l’aéronautique

La consommation excessive de pétrole entraîne une augmentation de la concentration de gaz à effet de serre, ce qui contribue aux dérèglements climatiques. Il s’agit d’une énergie fossile non renouvelable, ce qui pourra entraîner une pénurie de pétrole à terme. De plus, l’évolution du coût du pétrole augmente de manière constante. Cette augmentation tend à progresser à cause de la rareté de cette énergie. Dans ce contexte, les entreprises recherchent de nouvelles sources d’énergie. Les énergies renouvelables apparaissent alors comme une alternative efficace au pétrole. En effet, les conséquences sur l’environnement sont moindres que pour les énergies fossiles. D’un point de vue économique, les entreprises recherchent à réduire le coût de leur consommation énergique. Avec une production des énergies renouvelables en économie d’échelle, le coût obtenu sera nettement inférieur à celui du pétrole à moyen/long terme.

Nous allons nous concentrer sur le marché de l’aéronautique. Le transport aérien mondial est responsable d’environ 2% des gaz à effet de serre rejetés dans l’atmosphère. L’utilisation des biocarburants a commencé avec le secteur de l’automobile. C’est maintenant au tour des entreprises aéronautiques d’investir dans ce nouveau type de carburant.

Les biocarburants au Brésil : le marché de l’aéronautique

La compagnie nationale brésilienne TAM a réalisé le premier vol expérimental en utilisant du biocarburant en novembre 2010. Le vol de 45 minutes a été effectué au dessus de l’Atlantique en partant de l’aéroport international Rio de Janeiro. Le biocarburant utilisé était produit à partir du Jatropha.
Lors de la Conférence des Nations unies sur le développement durable 2012, dite Rio+20, les deux principales compagnies aériennes low-cost brésiliennes ont effectué deux vols tests avec du biocarburant. L’avion de la compagnie Azul a décollé de Campinas pour aller jusqu’à l’aéroport du centre-ville de Rio de Janeiro. Le biocarburant utilisé pour ce vol expérimental a été produit à base de canne à sucre par l’entreprise Amyris. Ce vol fait partie du projet « Azul + Verde », lancé par la compagnie Azul en partenariat avec les entreprises aéronautiques GE et Embraer. L’avion de la compagnie Gol a décollé du sud de São Paulo pour attérir dans le centre-ville de Rio de Janeiro. Le biocarburant utilisé pour cet essai a été importé de l’entreprise américaine UOP. Ce biocarburant a été produit à base d’un mélange d’ICO : huile de maïs non comestible issue de la production de l’éthanol de maïs, et d’OGR : huiles et graisses usagées. Selon ces deux compagnies aériennes, les biocarburants utilisés possèdent les mêmes caractéristiques que le kérosène traditionnel. De plus, les moteurs d’avion pendant ces essais sont les mêmes que ceux des autres avions.

Les 13 et 14 septembre 2012 à Brasilia aura lieu le colloque national des biocarburants en aéronautique. L’institut de recherche Embrapa Agroenergia organise cet événement afin de débattre sur l’état actuel et les opportunités liées au développement des biocarburants dans le secteur de l’aéronautique. Le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Approvisionnement (MAPA) et le Conseil National de Développement Scientifique et Technologique (CNPq) soutiennent ce colloque. Cet événement réunira des organismes gouvernementaux (Anac, BNDES, MAPA, Ministère des mines et de l’énergie), des entreprises (Amyris, Boeing, Embraer, Curcas Brasil, Lanzatec, Solazyme, UOP) et des instituts de recherche (IPT, ITA, Embrapa).

Selon Azul, l’utilisation des biocarburants permettrait une réduction jusqu’à 82% de l’émission de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Gol estime que dans 20 ans tous ses vols nationaux seront effectués avec des biocarburants. Et qu’il faudra entre 5 à 10 ans pour que les vols commerciaux réalisés avec des biocarburants soient rentables. Cependant, il n’y a pas encore une significative baisse des coûts en utilisant des biocarburants. La réduction des coûts des biocarburants sera possible en produisant avec une économie d’échelle. Selon Adalberto Bosgan, le vice-président technique opérationnel de Gol, le gouvernement doit intervenir pour développer la production en grande quantité des biocarburants et les utiliser à l’échelle commerciale. Les entreprises brésiliennes poursuivent leur investissement dans ce secteur d’activité. Petrobras Biocombustível et Vale négocient actuellement un partenariat pour la production d’huile de palme et de biocarburant dans l’état du Pará, au Nord du Brésil.

azul-brasil

Boeing et Airbus développent le marché des biocarburants

Boeing a réalisé le premier vol transpacifique en utilisant du biocarburant pour relier Everett (États-Unis) à Tokyo. La compagnie américaine s’associe au constructeur aéronautique chinois COMAC pour développer la technologie et l’usage des biocarburants. Boeing a annoncé la création d’un centre technologique pour la conservation de l’énergie et la réduction des émissions dans l’aviation à Pékin, cela permettra d’améliorer la technologie des biocarburants. Le premier projet développé est l’utilisation de l’huile de cuisson usagée en biocarburant pour l’aéronautique. La Chine consomme environ 29 millions de tonnes d’huile de cuisson alors que sa consommation de kérosène est d’environ 20 millions de tonnes. La transformation de l’huile de cuisson usagée en biocarburant permettra de réduire l’émission de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Boeing et Comac pourront aussi réduire le coût de leur consommation énergétique.

Airbus a réalisé différents essais de vol avec des biocarburants. Le 18 juin 2012, un A319 a décollé de Toronto pour atterrir à Mexico tout en optimisant sa consommation de biocarburant. Air Canada a réalisé le premier vol transatlantique le 25 juillet 2012 en utilisant un mélange de biocarburant à base d’huile de friture usagée et de carburant traditionnel. L’A330 transportait des athlètes canadiens pour les Jeux Olympiques de Londres. L’engagement d’Airbus est d’arriver à un bilan carbone neutre d’ici 2020 en diminuant sa consommation de carburant de 1,5% par an. Andrea Debbané, vice-président d’Airbus à l’environnement, affirme que « plus de 90% de la Recherche & Technologie du constructeur est dédié à l’établissement de nouveaux records de performance environnementale, à accélérer la production durable de carburants alternatifs, et à garder le monde connecté ». En outre, Airbus s’est associé à un consortium australien afin de développer la production de biocarburant issue d’une variété d’eucalyptus. Cette espèce est présente dans les climats arides, notamment en Australie occidentale. Le constructeur européen a annoncé que : « L’objectif du projet est d’établir un centre pilote pour la production de carburants alternatifs qui sera opérationnel en Australie au cours de l’année prochaine ». De plus, Airbus a signé un accord de collaboration avec Boeing et Embraer. Il s’agit d’un accord de collaboration afin de développer le marché des biocarburants « drop-in » (qui peuvent être utilisés dans tous les avions) à « prix abordable ».

Pour plus d’informations sur les biocarburants au Brésil, je vous invite à consulter le documents « Études de marché – Les biocarburants – Le cas de l’éthanol au Brésil (2009) » .

Sources

http://www.agorams.com.br/jornal/2012/08/embrapa-promove-simposio-sobre-biocombustiveis-de-aviacao/
http://www.biodieselbr.com/noticias/biocombustivel/bioqav/embrapa-agroenergia-simposio-biocombustiveis-aviacao-170812.htm
http://www.biodieselbr.com/noticias/biocombustivel/bioqav/azul-gol-voos-experimentais-cana-acucar-oleo-milho-190612.htm
http://www.biodieselbr.com/noticias/biocombustivel/bioqav/20-anos-voos-biocombustivel-gol-200612.htmhttp://www.cenariomt.com.br/noticia.asp?cod=225945&codDep=6
http://www.embrapa.br/imprensa/noticias/2012/agosto/3a-semana/pesquisas-com-biocombustiveis-na-aviacao-serao-debatidas-em-simposio/
http://exame.abril.com.br/negocios/empresas/industria/noticias/petrobras-e-vale-podem-produzir-biodiesel-em-conjunto-2
http://www.usinenouvelle.com/article/boeing-et-comac-s-allient-pour-developper-des-biocarburants.N180451
http://french.peopledaily.com.cn/Economie/7914775.html
http://energiahoje.editorabrasilenergia.com/news/eventos/geral/2012/08/conferencia-debate-biocombustiveis-para-aviacao-em-brasilia-450516.html
http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/recherche-aviation-airbus-cherche-a-developper-des-biocarburants-a-partir-d-eucalyptus-55369.html
http://www.air-journal.fr/2012-08-07-air-canada-un-airbus-a330-bio-sur-latlantique-553766.html
http://www.boursier.com/actions/actualites/news/boeing-s-accorde-avec-airbus-et-embraer-dans-les-biocarburants-476122.html
http://www.aeroin.net/profiles/blogs/azul-gol-faram-voos-com-biocombust-vel-na-ter-a-feira

2016-11-14T23:25:54+00:0027 août 2012|0 Comments